Bretagne Vivante - Section Rade de Brest

Un site web intéressant : celui de Jacques Testart

Navigation rapide

Vous trouverez bien sûr sur ce site des informations sur l’Assistance Médicale à la Procréation (AMP), en particulier la fécondation in vitro et la pré-histoire du 1er bébé éprouvette français mais surtout une analyse critique de la science, des technosciences, des OGM, ainsi que des éléments de réflexion sur le citoyen et la démocratie.

http://jacques.testart.free.fr/

Ci-dessous un des derniers articles de ce site :

La science emmurée

Par JT le lundi 27 juillet 2009, Politis 23 juillet 2009

La « chute du mur » c’était aussi celle du mythe des soviets, mais quid de l’électricité ? Existait-il aussi un mur séparant la science de l’Est de la nôtre ? La compétition pour l’espace, pour la puissance nucléaire ou pour les premières médicales était-elle rationnelle et libre ici et seulement prolétarienne et autoritaire là-bas ? Pour qualifier la science de derrière le mur on évoque souvent le lyssenkisme, cette perversion de la science quand le dogme politique se substitue à la vérité. L’Etat soviétique a voulu jouer Lamarck (ou plutôt sa caricature) contre Darwin parce que l’émancipation collective dépendrait de la volonté des hommes davantage que de leur biologie. Toutes proportions gardées, il ne faudrait pourtant pas s’imaginer que les pouvoirs (politique, économique, idéologique) sont sans influence sur la nature de la « science libre » dans les pays capitalistes. Pourquoi depuis des décennies les priorités de recherche vont-elles vers l’agriculture intensive et la machinisation centralisée de la société plutôt que vers l’agriculture paysanne et l’autonomie locale ? Pourquoi entretenir des mythes prométhéens comme la thérapie génique ou le réacteur ITER au mépris des réalités ? On sait aujourd’hui qu’il n’est pas de science neutre et si Lyssenko a été l’agent du refus stupide de la génétique en URSS, nous avons ici des pressions non moins stupides pour le « tout génétique », même si elles sont heureusement moins criminelles …Bref, si la biologie soviétique a périclité pour avoir refusé Mendel (dont les résultats étaient néanmoins trafiqués…), les chercheurs de bien d’autres disciplines (physique, chimie, astronomie,…) étaient, à l’Est, largement « compétitifs »( selon le qualificatif que les marchés imposent à la recherche universelle)...et les cousins Chinois, toujours au-delà de la muraille, construisent une biologie d’avant-garde. La chute du mur coïncide avec la montée en force de l’écologie, laquelle n’était pas la tasse de thé du régime soviétique et ne faisait que commencer à décorer chez nous les discours électoraux.

Pour lire la totalité du texte : http://jacques.testart.free.fr/index.php?post/texte827


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 197682

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSActualités RSSBrèves environnementales   ?

Creative Commons License