Bretagne Vivante - Section Rade de Brest

Pertes d’espèces

Des chercheurs de l’INRA de Dijon ont comparé deux campagnes de suivi effectuées entre 1968-1976 et 2005-2006, sur les mêmes 158 parcelles de Côte d’Or.

Le bilan est alarmant :

En 30 ans, le nombre moyen d’espèces par parcelle cultivée (richesse spécifique) a chuté de 44% alors que le nombre moyen de mauvaises herbes par m2 (densité) a, quant à lui, diminué de 67%.

Lire l’intégralité de l’article sur : http://www.inra.fr/presse/bords_de_champs_cultives_ultime_refuge_des_mauvaises_herbes


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 194377

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSActualités RSSBrèves environnementales   ?

Creative Commons License