Bretagne Vivante - Section Rade de Brest

La suite du Grenelle de l’environnement

Le Grenelle de l’environnement

Les dessous des "Grenelle décentralisé"
Nous avions regretté à Brest la présence disproportionnée en nombre des forces policières, forces policières qui obligeaient à retirer les tee-shirts pour rentrer, les petits ronds "OGM j’en veux pas" ainsi que les tracts.
Mais nous avons échappé aux charges policières. À Bourges, une grand mère de 62 ans qui représentait certainement un très grave danger pour l’ordre public a reçu un coup de matraque qui lui a occasionné une fracture du sternum.
Dans les Vosges, c’est à la presse que le Préfet s’en est pris. Visitez le site d’ Arrêt sur image , c’est édifiant ! 

 

20 avril 2008 La mort programmée du Ministère de l’Environnement.  Lire la suite sur le site de S-EAU-S

17 avril 2008 La majorité sénatoriale a entériné le compromis entre le gouvernement et l’UMP vidant de sa substance l’amendement Chassaigne en autorisant la contamination des produits de l’agriculture biologique par les OGM à hauteur de 0,9 % conformément aux directives communautaires.
Continuer à signer la pétition quand même ! 

10 avril 2008 La loi sur les OGM

L’Assemblée nationale a adopté mercredi en première lecture, avec une très faible majorité (249 voix contre 228), le projet de loi sur les OGM. Nous espérions que les députés adopteraient un texte en cohérence avec les conclusions du Grenelle de l’environnement. Au lieu de cela, les députés accordent la « liberté de consommer et de produire avec ou sans OGM » LIRE LA SUITE

10 février 2008

Action nature n° 40 semble avoir un point de vue plus réaliste que FNE !

19 novembre

Un autre avis : celui de FNE qui est encore sous le charme. Voir Actu Nature de novembre

9 novembre
Voici un extrait de La lettre d’@rrêt sur images, n° 7

Tous les soirs ou presque, nous sommes bombardés d’effets d’annonce.
Au soir de la fin du Grenelle de l’environnement (presque un siècle déjà), les promesses pleuvaient dru au 20 Heures. « Le Grenelle » avait décidé de l’arrêt des constructions d’autoroutes. « Le Grenelle » avait décidé que les poids lourds paieraient désormais une éco-taxe. « Le Grenelle » avait « retenu le principe » de la taxe-carbone, chère à Nicolas Hulot.


Qu’en est-il exactement ?


Comme sur les contrats d’assurance, les 20 Heures n’ont pas lu « les petits caractères ».

La taxe-carbone ? Oui, mais à condition d’une « remise à plat de la fiscalité », autant dire à la Saint-Glinglin.

Une taxe sur la circulation des poids lourds ? Oui, sauf sur... les autoroutes !

L’arrêt des constructions d’autoroute ? Oui, sauf « cas d’intérêt local ».

Etc etc.

Si vous voulez lire vous-même les « petits caractères » que les 20 Heures se sont bien gardés de lire,c’est ici .

 

30 octobre
Ci-dessous une analyse décapante des résultats du Grenelle de l’environnement trouvée sur le site de http://seaus.free.fr

Jean Kergrist, "clown retraité", leur a envoyé ce billet de conclusion au Grenelle de l’environnement, qu’il appelle une "Ecoloclownerie".

L"Ecoloclownerie" du Grenelle de l’environnement "

Au Grenelle de l’environnement, le personnage clownesque du « sous-secrétaire d’étables aux colloques agricoles » que j’ai baladé pendant des années de fêtes en manifs, a trouvé plus ubuesque que lui. Oyez plutôt :

"Les semences OGM sont suspendues par un moratoire…"
qui va durer l’hiver, saison habituellement très propice aux semailles.

"On ne construira plus d’autoroutes…"
sauf exception notoire : pour contourner les villes et pour aller d’une ville à l’autre.

"On va diminuer de moitié les pesticides…"
sur deux siècles. C’est dire notre grande détermination à agir dans la durée, dans le cadre d’un développement durable.

"Sur le réchauffement climatique, les incinérateurs, les biocarburants nous allons…"
réfléchir, activité qui, tout en se prolongeant longtemps, n’est pas trop consommatrice en gaz carbonique.

"Nous allons développer le transport par rail…"
c’est-à-dire le TGV. Les usagers des lignes secondaires, comme les vaches, regarderont passer le train.

"Nous allons proposer une taxe sur les voitures polluantes…"
Les pauvres iront à pied, ce qui réchauffera leurs pieds sans réchauffer la planète.

"Il ne sera plus construit de nouveaux sites nucléaires…"
les nouvelles centrales le seront sur ceux déjà existants.

Et Hulot, Voynet, Bové d’applaudir.
Les écolos sont vraiment bon public !!

C’était le moment choisi par Bruxelles pour entrer en scène avec une surenchère clownesque encore plus désopilante : l’annonce de l’abandon de notre patrimoine fluvial par le démantèlement des canaux bretons.

"Au secours, nos clowns sont devenus fous !

Jean Kergrist (Clown retraité)

Voir aussi "L’environnement est un défi industriel". Tel est le slogan de la campagne lancée par Véolia en juin 2006 Tout laisse à penser que le "Grenelle de l’Environnement" n’est que l’apothéose de cette magistrale opération de lobbying. Le succès du "Grenelle de Véolia Environnement".

 

 

Les commentaires sur cet article sur le blog de Ouest-France dont celle de Daniel Piquet-Pellorce (section BV de Morlaix)

Le projet de loi sur les OGM
L’Assemblée nationale a adopté mercredi en première lecture, avec une très faible majorité (249 voix contre 228), le projet de loi sur les OGM. 
Nous espérions que les députés adopteraient un texte en cohérence avec les conclusions du Grenelle de l’environnement.
Au lieu de cela, les députés accordent la « liberté de consommer et de produire avec ou sans OGM » Une "lâcheté "dénoncée par la secrétaire d’état à l’écologie qui a du présenter ses excuses pour garder son poste. Finalement à quoi aura servi le Grenelle de l’environnement ? 

On note cependant une victoire de la gauche :
Adopté au terme d’un vote, où des UMP et des centristes ont rejoint l’opposition, l’amendement 252, du communiste André Chassaigne, prévoit que les OGM ne peuvent être cultivés que « dans le respect des structures agricoles, des écosystèmes locaux, et des filières de production et commerciales qualifiées "sans OGM" ».

Mais Jean-François Copé a déjà prévenu qu’« il faudra revenir sur les amendements qui ne sont pas conformes aux vues du gouvernement », lors de la deuxième lecture, au Sénat.

L’opposition a donc lancé une pétition sur Internet pour défendre le 252. Elle craint que Matignon se contente d’un autre amendement UMP qui prévoit que « les parcs nationaux et les parcs naturels régionaux peuvent exclure la culture d’OGM ».

OGM : qu’a voté votre député ?   
  • A l’UMP, ceux qui ont voté CONTRE : MM. Jean-François Chossy, Dino Cinieri, René Couanau, François Grosdidier, Christophe Guilloteau, Jacques Le Nay, Damien Meslot, Yves Nicolin, Daniel Spagnou et François Vannson.
  • A l’UMP, les courageux qui se sont ABSTENUS : MM. Pierre-Christophe Baguet, François Calvet, Georges Colombier, Bernard Depierre, Vincent Descoeur, Eric Diard, Dominique Dord, Yannick Favennec, Jacques Grosperrin, Mme Arlette Grosskost, MM. Sébastien Huyghe, Paul Jeanneteau, Jacques Kossowski, Dominique Le Mèner, Lionnel Luca, Daniel Mach, Alain Marc, Jean-Pierre Marcon, Franck Marlin, Jean Marsaudon, Philippe-Armand Martin, Jean-Marie Morisset, Bernard Perrut, Etienne Pinte, Christophe Priou, Jacques Remiller, Martial Saddier, Francis Saint-Léger, Eric Straumann, Lionel Tardy et Mme Marie-Jo Zimmermann.
  • A l’UMP, ceux qui ont voté POUR : Ce sont tous les 245 députés UMP restant.
  • Au PS, tous ont voté CONTRE : Soit tous les 205 députés de ce groupe.
  • Au NOUVEAU CENTRE, ceux qui ont voté CONTRE : MM. Charles de Courson, Philippe Folliot, Francis Hillmeyer, Michel Hunault, Olivier Jardé, Yvan Lachaud, Claude Leteurtre, Jean-Luc Préel, François Rochebloine et François Sauvadet.
  • A l’UDF et ailleurs, ceux qui ont voté CONTRE : MM. François Bayrou, Thierry Benoit, Mme Véronique Besse et M. Jean Lassalle. M. Jean-Pierre Balligand, M. Jacques Desallangre, Mme Aurélie Filippetti, Mme Valérie Fourneyron, M. Paul Giacobbi, Mme Colette Langlade, M. Jean Launay, Mme Christiane Taubira.
  • AU PCF et chez les VERTS, tous ont voté CONTRE : Mme Marie-Hélène Amiable, M. François Asensi, Mmes Huguette Bello, Martine Billard, MM. Alain Bocquet, Patrick Braouezec, Jean-Pierre Brard, Mme Marie-George Buffet, MM. Jean-Jacques Candelier, André Chassaigne, Yves Cochet, Mme Jacqueline Fraysse, MM. André Gerin, Pierre Gosnat, Maxime Gremetz, Jean-Paul Lecoq, Noël Mamère, Alfred Marie-Jeanne, Roland Muzeau, Daniel Paul, François de Rugy, Jean-Claude Sandrier et Michel Vaxès.

- La liste complète des votes sur le site de l’Assemblée Nationale 

 

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 187727

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSActualités RSSActualités nationales   ?

Creative Commons License