Bretagne Vivante - Section Rade de Brest

GASPARE demande officiellement un moratoire au ministère de l’énergie

Le Collectif Gaspare a été reçu vendredi 8 mars au ministère de l’écologie, avant que le Débat national sur la transition énergétique ne soit décliné en régions.

A cette occasion, le ministère a reconnu que, dans le contexte économique actuel, les CCCG - Centrales à cycle combiné gaz - ne sont pas rentables. Pour preuve, les projets en cours au niveau national sont tous suspendus ou « mis sous cocon ». Seul le projet breton est maintenu, car il sera économiquement profitable pour l’opérateur qui bénéficiera d’une prime fixe annuelle d’État de 40 M€. De ce fait, l’arrêté ministériel a été signé le 10 janvier, essentiellement pour des raisons juridiques, et non techniques, d’après le ministère.

Par ailleurs, Gaspare a été informé que le Préfet de Région a demandé à RTE - Réseau de transport d’électricité - d’étudier le Scénario électrique alternatif breton du Collectif pour y répondre lors de la Conférence bretonne de l’énergie du 22 mars à laquelle Gaspare n’est, à ce jour, pas invité. Le Collectif a signalé au ministère qu’il avait sollicité un rendez-vous de travail sur ce Scénario auprès des services de l’État et de la région, et qu’il était toujours en attente de réponse.

A l’issue de cette réunion d’échanges, Gaspare a officiellement demandé un moratoire sur le projet CCCG, le temps que le Débat national arrive à ses conclusions et que la prochaine PPI - Programmation pluriannuelle des investissements de production électrique - soit élaborée en 2014 à l’issue du Débat et de la Loi qui en découlera.

Le Collectif a été entendu dans ses demandes et attend les réponses du ministère en espérant qu’il ait été écouté.

Voir le scénario électrique alternatif breton

Nous vous proposons de vous associer à cette demande en participant à cette cyber @ction sur la transition énergétique http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/transition-energetique-maintenant-580.html

Collectif GASPARE (Garantir l’Avenir Solidaire Par l’Autonomie Régionale Énergétique) 2 route de Pen ar Pont - 29800 SAINT-DIVY

  • Site : http://www.nonalacentrale.fr/
  • Courriel : collectif.gaspare@gmail.com Des riverain-e-s, des citoyen-ne-s, des élu-e-s ; Des associations : AAPPMA Elorn, Abers Nature, AE2D, Brennilis doit dire non à la centrale, Briec doit dire non à la centrale, Cohérence, Comité de vigilance pour la qualité de l’environnement de Bmo, Commana dit non à la centrale, Cyber@cteurs, Démocratie écologie solidarité, Force 5, GAB 29, Guiclan doit dire non à la centrale, Guipavas doit dire non à la centrale, Kan an Dour, Kersaint-Plabennec doit dire non à la centrale, La Forest-Landerneau doit dire non à la centrale, Landivisiau doit dire non à la centrale, Locmélar / Saint-Sauveur / Sizun disent non à la centrale, MAB 29, Saint- Divy doit dire non à la centrale, Saint-Thonan doit dire non à la centrale, S-Eau-S, Solidarité écologie pour Plougastel, Sortir du nucléaire Cornouaille, Syndicat S.I.M.P.L.E.S., Vivre dans les monts d’Arrée, Sud-Solidaires 29 ; Des formations politiques : EELV, FASE 29, GA 29, Les Alternatifs, MRV Landerneau, NPA, PG 29, UDB, UDB yaouank ; Le soutien de : CURC 22, Écologie sans Frontière, Collectif La Gauche Debout !

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 197486

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSActualités RSSBrèves environnementales   ?

Creative Commons License